Nos trois églises

Saint Luc
4bis, place Saint Luc
04 78 25 39 01
Sainte Foy
13, place Xavier Ricard
04 78 59 30 71
Sainte Thérèse
105, rue Ct Charcot
04 72 16 05 27
 

Foi et Lumière

Depuis plus de 20 ans, une communauté Foi et Lumière se réunit chaque mois à Sainte Thérèse,  rue du Commandant Charcot.

Mais qu’est-ce que Foi et Lumière ?

Foi et Lumière est né en 1971 après un pèlerinage organisé à Lourdes pour les fêtes pascales.  Son but était d’aider la personne ayant un handicap mental et sa famille à trouver leur place dans la société et dans l’Église.

En effet, à cette époque, on estimait que les personnes handicapées mentales n’avaient pas leur place dans les pèlerinages et que leur présence pouvait être perturbante pour les autres pèlerins.

C’est alors que Jean Vanier et Marie-Hélène Mathieu (fondateurs également de l’Arche) organisent ce pèlerinage qui a réuni 12 000 pèlerins de 15 pays, dont 4 000 personnes handicapées mentales accompagnées de leurs parents et amis, ce qui avait créé une grande inquiétude à Lourdes – des magasins avaient fermé par crainte de débordement ! Mais ce fut tout le contraire qui se réalisa et l’enthousiasme général s’est propagé quand on a vu la joie et la gaieté qui animait chacun de ces pèlerins.

Du coup, transportés par celui-ci, les pèlerins veulent continuer l’aventure et c’est ainsi qu’est né Foi et Lumière.

Pour que le mouvement se perpétue, il a fallu le structurer. Des communautés d’une trentaine de personnes se sont donc constituées et n’ont pas cessé de croître au long des années, puisqu’aujourd’hui il ya plus de 1 400 communautés dans 86 pays, soit environ 35 000 personnes.

Le mouvement est devenu international et repose sur une structure à trois niveaux :

  • Le premier, et le plus important, est la communauté.
  • Le deuxième est la Province qui réunit une trentaine de communautés.
  • Le troisième réunit toutes les Provinces au niveau international.

Notre communauté, qui s’appelle « Le Roseau »,  appartient à la Province Loire-Rhône-Auvergne qui comprend 34 communautés, soit environ 750 personnes.

Nous nous réunissons mensuellement, la plupart du temps à Ste Thérèse. Mais nous organisons également des sorties extérieures :

  • pour passer une journée avec d’autres communautés,
  • pour effectuer un week-end dans une abbaye ou une journée à la campagne,
  • pour participer aux activités proposées par la Province et par l’International, à savoir des WE de formation pour les responsables, des rassemblements festifs pour certaines fêtes comme Noël ou la fête des Lumières, etc.

Pour contribuer au développement de Foi et Lumière, notre mission consiste également à faire signe aux personnes qui seraient intéressées par ce mouvement. Aussi n’hésitez pas à contacter le responsable de la communauté, M. de Bélair, au 06 85 57 40 01.

Edito

Je crois en l’Église… pécheresse...

J’ai accueilli quelques sourires quand j’ai annoncé le titre de ma conférence de carême : je crois en l’Église pécheresse. Mais c’étaient des sourires bienveillants que j’ai interprétés comme des « Bon courage ! ».

Quand j’étais enfant, je voyais mon père et ma mère comme des gens merveilleux en tout. Quand j’étais ado, je les voyais pleins de défauts qui me mettaient en colère. Devenu adulte, je voyais encore bien des défauts sérieux mais aussi qu’ils m’avaient beaucoup donné et que je les aimais.

Devenu prêtre un peu théologien, j’ai souvent parlé de l’Église comme de la famille dans laquelle j’étais engagé. J’ai appris son histoire et j’ai découvert ses points forts et ses faiblesses. J’ai été obligé de regarder tout cela en face et j’ai changé mon approche et mon langage. Je ne dis plus que j’ai consacré ma vie à l’Église, je dis que j’ai consacré ma vie à Jésus le Christ, par les moyens de l’Église.

Je ne dis plus aux baptisés qu’ils entrent dans l’Église, je leur dis qu’ils deviennent membres du Corps du Christ, avec toute l’Église. Je ne dis plus que je suis le serviteur de mon mouvement, ni de mon curé, ni de mon évêque, ni du pape, je dis que je suis au service de l’œuvre de l’Esprit, avec mon humanité et mes limites, avec leur humanité et leurs limites.

Et je suis interloqué ! Comment se fait-il que, depuis 2000 ans, des générations d’hommes (rien que des humains, y compris ceux qui sont habillés de noir, de rouge ou de blanc, ou sans costume) parlent encore de Jésus comme d’un vivant et parlent à Jésus avec un milliard et demi d’autres ?

Alors je me rappelle le chapitre 1 des Actes : aucune consigne de Jésus aux apôtres, juste un ordre et une promesse. « Vous serez mes témoins » jusqu’au bout de la terre et de vos capacités. Pour cela, « Je vous enverrai mon Esprit » et « Je serai avec vous tous les jours ».

Une folie ! Il est fou, Jésus, de faire confiance à des hommes dont il sait bien qu’ils ne seront pas meilleurs que ses douze qui ne comprenaient pas grand-chose, qui se chamaillaient pour avoir les meilleures places et même qui le trahissaient. Des hommes ! Et sans consignes écrites.

Alors aujourd’hui, j’ai mal à mon Eglise boiteuse. Je souffre de mon Église pécheresse. En même temps, je rends grâce à l’Esprit Saint qui souffle sur elle, parfois en vain, mais qui n’arrête pas de souffler.

Car elle est ma mère. Elle m‘a enfanté un frère, Jésus ; elle me le met dans les bras comme une mère ; elle me le signe sur le front (les sacrements), dans les oreilles (la Parole), dans la bouche et dans le cœur (Eucharistie)…

C’est en cela qu’elle est sainte : elle porte Jésus comme un vieux carton un peu sali porte un bijou. Alors oui, je redis avec vous tous « Je crois en l’Église sainte ». J’ai mal à mon Eglise mais je l’aime parce que je crois en Jésus. 

Roger Philibert

Lire la suite

Agenda

Mai 2019
L Ma Me J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Prochainement

Jeu 06 Jui - 17:30 -
Prière des Pères -
Dim 09 Jui - 11:00 -
Messe de la Communauté Portugaise

Newsletter

Recevez chaque mois Echos de Foi dans votre boîte e.mail

Guide paroissial

Guide

Martyrs du Laos

JMJ 2019

Avec le Grand Rabin